A la une Le Signal 2 par Laurent Barrera a été élu prix du Jury.

Laurent Barrera / L'Œil du climat

L'Œil du climat : découvrez les gagnants de notre concours photo

26/10/2022

Au printemps dernier, les photographes professionnels et amateurs de la France entière étaient appelés à envoyer leurs photos illustrant les effets du changement climatique sur notre territoire pour participer à  L'Œil du climat, un concours photo proposé par GEO et Météo-France. 

Recul du trait de côte, feux de forêt, recul des glaciers, crues et inondations... Nous avons reçu des centaines de photos emblématiques de l'évolution du climat en France. 
Le jury, composé de climatologues de Météo-France et de membres de la rédaction de GEO, présidé par Yann Arthus-Bertrand de la fondation GoodPlanet a sélectionné 15 photos parmi les plus représentatives de l’impact du réchauffement sur notre territoire. Parmi elles, deux lauréats ont été élus prix du Jury et prix du Public.

Découvrez ci-dessous les deux gagnants de notre concours sur les effets du changement climatique en France. 

Retrouvez ici l'ensemble de la sélection.
 

Le prix du Public : La crue, par Laurent Leoncini

" Les crues deviennent de plus en plus fréquentes dans les rivières et les fleuves. "

Crue de la Seine à Paris le 2 janvier 2018.

Janvier 2018 a été le mois de janvier le plus pluvieux depuis le début des mesures. Les pluies ont entraîné une saturation des sols et généré de nombreuses crues. La Seine a ainsi atteint, le 29 janvier 2018, un pic de 5,85 m à la station Paris-Austerlitz, avec des crues importantes en aval et en amont. Avec le changement climatique, les événements extrêmes seront plus intenses et plus fréquents. Dans une atmosphère plus chaude et chargée en vapeur d’eau, les épisodes de pluie voient leur intensité augmenter, exposant certains territoires à des risques d’inondations plus marquées. À Paris, le réchauffement climatique augmente ainsi fortement le risque de crues centennales.

Laurent Leoncini, photographe : " Je trouve que c'était un certain symbole, cet arbre complétement submergé dans le centre de Paris. J'ai essayé de montrer le changement climatique de manière artistique plutôt que de façon anxiogène pour donner un message au plus grand nombre. "

Plus d'infos sur les crues de janvier 2018

En savoir plus sur l'évolution du climat en France.

Le prix du Jury : Le Signal 2, par Laurent Barrera

" À Soulac-sur-Mer, vue depuis l'intérieur de l'immeuble qui se nomme le " Signal " ! Cet immeuble en France a été symbolique du réchauffement climatique car ce fut l'un des premiers à être abandonné suite aux risques d'effondrements dus à la montée des eaux depuis 1960 ! "

Vue depuis l’intérieur de l’immeuble « le Signal » à Soulac-sur-Mer (33).

Cet immeuble est devenu un emblème du réchauffement climatique et du recul de la côte atlantique. Ses occupants sont considérés comme les premiers réfugiés climatiques français. Construit à la fin des années 1960, il se trouvait à 200 m de l’océan. En 2014, lorsque les derniers habitants sont évacués, le Signal n’est plus qu’à 9 mètres du bord de la dune. Depuis, la plage a avancé de 4,5 m par an, menaçant l’immeuble de s’effondrer. L’indemnisation de ses habitants a fait l’objet d’une bataille juridique inédite. Sa démolition est prévue en janvier 2023.

Laurent Barrera, photographe : " J'ai fait un clin d'œil à un photographe japonais qui prend pour sujet la mer et la ligne d'horizon, comme quelque chose qui n'a jamais changé. Là, je trouvais au contraire intéressant de faire référence à ce symbole de l'intemporel tout en prenant ma photo depuis cet immeuble qui, lui, est voué à la destruction, dans un travail sur la périssabilité et le changement."

En savoir plus sur l'évolution du climat en France.