A la une Temps tempétueux entre lundi et mardi sur plusieurs régions.

Météo-France / Déco-graphie

Météo : temps encore agité; amélioration en fin de semaine

22/11/2022

Les perturbations se succèdent sur le pays, apportant pluies et vents forts. Elles suivent un “ rail de perturbations ” le long d’un courant jet d’altitude renforcé sur l’Atlantique par les masses d’air froid qui règnent sur le continent nord-américain. Dans le Sud-Est, la tempête nommée Denise, en place sur le golfe de Gênes, se déplace lentement vers le nord de la péninsule italienne, elle génère un temps agité sur la Corse ce mardi.

Des phénomènes dangereux sont prévus. Suivez l'évolution de la situation et les conseils de comportements en consultant la Vigilance météorologique.

Les points importants

  • Pays basque : des pluies durables se produisent depuis hier lundi avec des cumuls relevés entre 50 et 75 litres par m² au cours des dernières 24 heures. 
    Ce mardi, pour la matinée, il est attendu à nouveau des cumuls de 50 à 80 litres par m² qui s’ajouteront aux pluies précédentes. Les averses deviennent moins fréquentes au cours de l’après-midi.
     
  • Manche et façade atlantique : sous les averses, des rafales de vent allant jusqu’à 90-100 km/h concernent ce mardi les côtes atlantiques et de la Manche. Elles sont accompagnées de fortes vagues. Dans l’intérieur de la Bretagne, le vent peut souffler jusqu’à 60 à 80 km/h sous une averse. La tendance est a l’accalmie progressive.
        
  • Corse : les pluies orageuses dans la nuit dernière, de lundi à mardi, ont donné des cumuls de 50 à 90 litres par m2 sur une large moitié ouest de l’île de Beauté et des rafales de vent atteignant souvent les 100 km/h et jusqu’à 134 km/h mesurés au cap Pertusato.

    La tempête Denise s’éloignant vers le nord de l’Italie, les pluies se poursuivent pour cette journée de mardi mais sous forme d’averses sur les versants ouest des reliefs, et pouvant y apporter localement 60 à 90 litres par m2 supplémentaires. Les vents restent turbulents en journée, soufflant en rafales à 100 à 110 km/h sur une bonne partie de l’île et pouvant toujours atteindre les 120 à 140 km/h sur le relief et les caps exposés. Le vent faiblit progressivement en cours de nuit prochaine de mardi à mercredi.
     

  • Neige en montagne : la limite pluie-neige s’est bien abaissé au cours de la nuit dernière pour atteindre 800 à 1 200 m sur la plupart des massifs.

    Ce mardi matin, voici un ordre de grandeur de la couche de neige enregistrée :  
    - Alpes du Nord : 10 à 20 cm à 1 500 m, 50 à 90 cm au-delà de 2 000 m ;     
    - Alpes du Sud : 10 à 20 cm vers 1 800 m ;         
    - Pyrénées : 15 à 30 cm à 1 500 m, 30 à 60 cm au-dessus de 2 000 m ;
    - Corse : 20 cm vers 2 000 m, 40 à 50 cm au-dessus de 2 500 m ;
    - Massif central, Vosges et Jura : blanchiment des plus hauts sommets.

    Cet après-midi, nette accalmie, nous attendons localement 20 cm supplémentaires sur le relief de la Corse et des Pyrénées principalement. La nuit prochaine, avec l’arrivée de la perturbation par l’ouest du pays, l’air doux revient, la limite pluie/neige remonte rapidement au-dessus 1 800 à 2 000 m.

Le reste de la semaine en détails : un défilé de perturbations

Après une première perturbation pluvieuse qui a traversé la France dimanche,  une deuxième perturbation bien plus pluvieuse qui a circulé hier lundi, cette journée de mardi est concernée par un temps de traîne très venteux sur l’ouest de l’Hexagone, jusqu’à 100, voire 110 km/h sur les côtes. Les pluies seront plus localisées mais abondantes et parfois orageuses sur le Pays basque mais, en règle générale, les averses deviennent moins nombreuses. À noter, quelques flocons pourront être observés en montagne au-dessous de 1 000 m d’altitude en matinée.

Mercredi, une troisième perturbation traversera le pays. Elle sera accompagnée d’un air plus doux qui fera remonter la limite pluie/neige autour 1 800 à 2 000 m, les pluies arroseront  pratiquement tout l’Hexagone.

Jeudi, en attendant l’arrivée d’une quatrième perturbation par la Bretagne, nous profiterons d’un début de journée plus calme avec des grisailles évoluant parfois lentement. Vendredi, malgré la hausse du champ de pressions, la perturbation, arrivée la veille par l’ouest, finit de traverser le pays.

Le week-end prochain, l’accalmie sera plus franche avec moins de précipitations samedi, mais nous devrons attendre l’évolution parfois tardive des grisailles matinales. Dimanche, une nouvelle perturbation pluvieuse active gagnera un quart nord-ouest du pays

Coté températures, nous conserverons au cours de la semaine des valeurs relativement douces pour la saison.